Mondial : le Maroc s’érige en porte-drapeau du monde arabe (Le Point)

La qualification en demi-finale de la Coupe du Monde fait du Maroc un porte-drapeau du monde arabe, écrit le magazine français Le Point, ajoutant qu’ils ‘’sont désormais 450 millions de Marocains’’.

Selon Le Point, cette victoire “ne doit rien au hasard”, car il s’agit d’une “politique maison” qui a été mise en place “pour placer le foot sur un piédestal”, ajoutant que le somptueux centre de formation (Académie Mohammed VI) n’a rien à envier à celui de Clairefontaine (en France).

“Comme une furia. Un incendie de joie qui serpente à travers la Méditerranée, une célébration qui fait abstraction des décalages horaires, une internationale marocaine qui se lève, haut les cœurs, haut les corps, dans la foulée du but victorieux de Youssef En-Nesyri, 42e minute”, écrit l’éditorialiste Benoît Delmas dans “sa lettre du Maghreb” sous le titre “450 millions de Marocains !”.

Ce but “alchimie” fait du drapeau rouge frappé d’une étoile verte un “trophée qu’on brandit” dans les cités du Maghreb, les pays du Moyen-Orient, sur les Champs-Élysées, relève-t-on, ajoutant que toutes les capitales arabes ont célébré les nouveaux “héros” du ballon rond, le Maroc.

‘’Au firmament d’une Coupe du monde organisée au Qatar, une équipe africaine, arabe et musulmane s’est hissée en demi-finale, parmi les nations reines de la discipline. De quoi en faire le héraut du sport le plus populaire au monde (…), l’emblème d’une unité arabe qui casse les divisions politiques”, note l’auteur.

Le Maroc s’est qualifié pour les demi-finales de la Coupe du Monde de football Qatar-2022, en s’imposant face au Portugal par 1 but à 0, samedi au stade Al-Thumama. La sélection marocaine affrontera pour une place en finale l’équipe de France qui a battu 2-1 l’Angleterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite