Maroc: un journaliste suspecté d’agression sexuelle maintenu en détention préventive

Le rédacteur en chef du quotidien indépendant marocain Akhbar al-Yaoum, Soulaimane Raissouni, soupçonné d’agression sexuelle, a été maintenu en détention préventive après une première audition.

Le journaliste de 48 ans, détenu depuis fin mai, avait été interpellé après des accusations publiées sur Facebook par un militant pour les droits des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bies, trans).

La justice a ouvert une enquête pour “attentat à la pudeur avec violence et séquestration”.

M. Raissouni “a réaffirmé son innocence devant le juge d’instruction. Nous avons déposé une demande de remise en liberté” , a indiqué à l’AFP son avocat Mohamed Messouadi.

“L’accusé ne peut pas être au-dessus de la loi juste parce qu’il est journaliste”, a estimé pour sa part le plaignant sur sa page Facebook.

La prochaine audition du journaliste est prévue le 9 septembre à Casablanca (ouest) avec une confrontation avec le plaignant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite