L’Association pour la défense des Marocains expulsés d’Algérie va saisir les tribunaux internationaux pour obtenir justice pour les victimes

L’association marocaine des familles expulsées massivement et arbitrairement de l’Algérie en 1975 a l’intention de saisir les instances internationales pour obtenir réparation et justice pour les victimes, spoliées de leurs biens et séparées de force de leurs enfants.

Depuis sa création 2005, l’Association pour la défense des Marocains expulsés d’Algérie (ADMEA) veut obtenir justice et réparation pour les familles expulsées privées de leurs biens sans aucune considération humaine ou juridique. Les démarches devant les tribunaux algériens n’ayant à ce jour jamais abouti, l’association va désormais saisir les tribunaux internationaux.

Avec la montée des tensions entre Rabat et Alger, le président d’ADMEA, Hamid al Ati-Allah, craint que des Marocains qui résident légalement en Algérie soient à leur tour expulsés.

A l’aube de l’Aïd al-Adha (fête commémorant le sacrifice d’Abraham), l’expulsion   été lancée le  par le président algérien Houari Boumédiène et son bras droit de l’époque Bouteflika, afin d’expulser en 48 heures des milliers de familles marocaines résidant en Algérie, parfois depuis plusieurs générations.

La décision est intervenue en réaction à la Marche verte, lancée par feu le roi  Hassan II pour libérer le Sahara marocain du joug du colonialisme espagnol.

Ces milliers de familles marocaines, vivant légalement en Algérie, ont alors été forcées de quitter le pays spoliées de leurs biens. Des mères ou des pères de nationalité marocaine ont été privés de leurs enfants.

 

.

Le , la Ligue marocaine pour la défense des droits de l’homme (LMDDH) a rejoint officiellement la cause des Marocains expulsés d’Algérie et a exhorté le gouvernement marocain à agir en vue de prendre les mesures nécessaires pour rendre justice aux familles expulsées.

Lors d’une conférence de presse, les deux associations (LMDDH et ADMEA) ont exigé des “excuses explicites de la part de l’État algérien”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite