M. Bensaid: il faut soutenir le travail extraordinaire de la Fondation Nationale des Musées

 Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication Mohamed Mehdi Bensaid a indiqué, lundi à Rabat, que son département s’attèlera à valoriser davantage la culture marocaine en l’exportant à travers le monde, en collaboration avec les institutions nationales compétentes, dont la Fondation nationale des musées (FNM).

“Ce qui a été accompli par la FNM est extraordinaire (..) il s’agit maintenant de la soutenir pour continuer à valoriser et à exporter davantage la culture marocaine”, dans sa déclinaison muséale entre autres, a déclaré M. Bensaid à la presse en marge d’une visite qu’il a effectuée au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain.

C’était le cas récemment en France, a-t-il souligné, ajoutant qu’il est question de le faire ailleurs, “d’autant que grâce à la Fondation et à la faveur du soutien de SM le Roi Mohammed VI, nous avons aujourd’hui des musées qui peuvent concurrencer leurs semblables dans le monde entier et cela est déjà une victoire pour la culture et pour l’histoire du Maroc”.

L’idée, a-t-il expliqué, est de mettre en place une stratégie commune propre à mutualiser les efforts et à optimiser les acquis réalisés en la matière afin de donner à la culture la place qui lui échoit au Maroc d’abord ainsi que le positionnement qui lui sied à l’international.

En temps peu cléments, tels que

celui de la pandémie, a ensuite fait observer le ministre, la culture a un rôle à jouer et le fait qu’il y ait aujourd’hui des musées au Maroc et donc en Afrique permet aux uns et aux autres une halte d’épanouissement face aux ennuis du quotidien.

Le président de la FNM, Mehdi Qotbi, a déclaré pour sa part que cette institution muséale “œuvrera la main dans la main avec le ministère de la culture pour promouvoir le rayonnement culturel du Maroc, partant de “notre souci commun de servir une seule cause, notre pays”.

La culture est un moyen de communication en toutes circonstances et, en ces temps pandémiques, le Maroc a été “cité en exemple” dans le monde entier après avoir laissé les musées ouverts dans le total et strict respect des mesures préventives et des différentes exigences sanitaires, a dit M. Qotbi.

Il a, par ailleurs, rappelé que la France a choisi le Maroc, à travers la Fondation, pour s’allier, partager l’expérience nationale et faire connaître la manière dont le Maroc a protégé son patrimoine. “Donc c’est cela que nous allons mettre en partage avec nos amis et frères africains”, a-t-il dit, en référence à la convention de subvention liant la FNM et l’Agence française de développement (AFD), destinée à financer un programme panafricain de formation aux métiers des musées et du patrimoine en Afrique.

L’on “ne rendra jamais assez hommage à SM le Roi qui a donné à la culture la place qu’elle occupe aujourd’hui au Maroc”, a conclu le président du FNM.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite