Décès du journaliste et essayiste français Jean-Louis Servan-Schreiber

Le journaliste et essayiste français Jean-Louis Servan-Schreiber est décédé samedi à l’âge de 83 ans des suites du Covid-19.

Son décès a été annoncé dimanche par Psychologies magazine, une de ses plus célèbres publications, puis confirmé par sa famille qui a précisé qu’il est décédé du Covid-19.

Né dans une célèbre famille de presse aux côtés notamment de son frère Jean-Jacques, fondateur de L’Express, Jean-Louis Servan-Schreiber, qui avait notamment fondé l’Expansion, était un “journaliste et essayiste à la curiosité insatiable”, souligne Psychologies magazine sur son site.

Né le 31 octobre 1937, Jean-Louis Servan-Schreiber intègre, comme journaliste, à sa sortie de Sciences-Po en 1960, le quotidien économique Les Échos, cofondé par son père, avant de rejoindre L’Express de son frère.

Après un passage aux États-Unis, il décide de lancer en 1967 l’Expansion qui devient un groupe puissant et incontournable de la presse économique française (L’Entreprise, La Vie financière, La Lettre de l’Expansion, La Tribune…).

A la fin des années 90, il reprend le titre Psychologies qui deviendra Psychologies Magazine et le transforme en publication à succès, déclinée à l’étranger.

Jean-Louis Servan-Schreiber est également l’auteur de nombreux ouvrages, notamment à caractère économique (Le Pouvoir d’informer, L’Entreprise à visage humain, L’Art du temps, Vivre content…), et d’une vingtaine d’essais, dont “80 ans, un certain âge”, sur la vieillesse, paru début 2019.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite