Coronavirus: le Maroc va rouvrir progressivement ses mosquées

Les mosquées marocaines vont commencer à rouvrir à partir du 15 juillet de façon “progressive” et resteront fermées pour la grande prière du vendredi, a annoncé le ministère des Affaires islamiques mardi.

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé, mardi, qu’il a été décidé, après consultation des autorités sanitaires et administratives, de rouvrir progressivement les mosquées sur l’ensemble du territoire national pour l’accomplissement des cinq prières à compter de la prière d’Addohr du mercredi 15 juillet 2020.

Le ministère des Habous invite la population a prendre en considération la situation épidémiologique locale et les conditions de contrôle sanitaire qui seront gérées par des commissions locales à l’entrée des mosquées.

Les mosquées demeureront fermées pour la prière du vendredi jusqu’à l’annonce, ultérieurement, de la date de la réouverture pour accomplir cette prière, précise le ministère dans un communiqué.

Le ministère rappelle que le respect de la règle de la charia consistant à ne pas contaminer autrui exige de tout un chacun qui a les symptômes de la maladie d’éviter de se rendre à la mosquée.

Le ministère de tutelle a également souligné la nécessité pour les fidèles de respecter les mesures préventives, en l’occurrence le port des masques et le respect de la distanciation de près de 1,5 m entre les personnes.

Il s’agit également d’éviter les rassemblements dans la mosquée avant et après la prière ainsi que les poignées de main et la congestion notamment à la sortie, précise le communiqué.

Le ministère insiste sur la nécessité de désinfecter les mains avec un gel (disponible à l’entrée de la mosquée), de mesurer la température (par une personne chargée à cet effet), de veiller à utiliser les tapis personnels et de garder fermées les dépendances sanitaires des mosquées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite