Accusé de harcèlement sexuel, Moncef Slaoui quitte le conseil d’administration de Galvani Bioelectronics

Le conseil d’administration de GlaxoSmithKline plc (GSK), l’actionnaire majoritaire de Galvani Bioelectronics (Galvani) a annoncé mercredi le départ forcé de Moncef Slaoui en tant que président du conseil d’administration de Galvani, avec effet immédiat.

Le licenciement du professeur Moncef Slaoui, immunologue, ex-responsable de la stratégie vaccinale des États-Unis, “fait suite à la réception d’une lettre contenant des allégations de harcèlement sexuel et de conduite inappropriée envers une employée de GSK par le Dr Slaoui, survenue il y a plusieurs années alors qu’il était employé de GSK”, indique un communiqué de GSK.

“Dès réception de la lettre, le conseil d’administration de GSK a immédiatement ouvert une enquête auprès d’un cabinet d’avocats expérimenté pour enquêter sur les allégations”, ajoute-t-on.

Christophe Corsico succédera à l’ex-directeur du programme du vaccin anti-Covid sous l’administration Trump.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite