Visite du ministre Jean-Baptiste Djebbari au Maroc du 24 au 26 mars

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports, effectue une visite au Maroc du 24 au 26 mars 2021. Il doit rencontrer ses homologues marocains et visiter notamment Tanger Med, avant de rejoindra Rabat à bord du TGV, Al Boraq.

Lors de cette visite de travail, le ministre rencontrera son homologue,  Abdelkader Amara, ministre de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, et Nadia Fettah, ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale du Royaume du Maroc.

M. Djebbari visitera par ailleurs  le complexe portuaire Tanger Med, premier port à conteneurs à l’échelle de la Méditerranée et de l’Afrique.

“Le complexe portuaire compte la présence de plusieurs acteurs français dans les domaines portuaires et logistiques et notamment CMA CGM, Décathlon, CEVA Logistics, GEFCO et Bolloré”, indique un communiqué de l’ambassade de France à Rabat parvenu à Atlasinfo, ajoutant que le ministre montera à bord d’un porte-conteneurs de la compagnie française CMA-CGM affecté à la French Asia Line, route maritime reliant l’Asie à l’Europe via le canal de Suez et le détroit de Gibraltar.

Jean-Baptiste Djebba se rendra ensuite à la gare Tanger ville, où il embarquera à bord du TGV Al Boraq en direction de Rabat.

La ligne Tanger-Casablanca, première ligne à grande vitesse d’Afrique et projet emblématique de la coopération franco-marocaine en matière ferroviaire, a été inaugurée en novembre 2018 par le roi Mohammed VI et le président Emmanuel Macron.

A Rabat, précise le communiqué, le ministre visitera l’Institut
de formation ferroviaire, projet porté par l’ONCF et la SNCF qui
a pour vocation d’être un acteur de référence dans les formations ferroviaires sur l’ensemble des compétences utiles pour l’exploitation
des lignes classiques ou à grande vitesse, ainsi qu’au transport périurbain et urbain.

A Casablanca, M. Djebbari visitera le vendredi 26 mars le site d’exploitation et de maintenance de RATPDev pour le tramway de Casablanca ainsi que le laboratoire d’innovation Casa Roc.

Le ministre terminera son déplacement par la visite d’Aerotechnic Industries (ATI), coentreprise détenue à parts égales par Air France et Royal Air Maroc et dédiée à la maintenance d’une partie de leur flotte, ainsi que d’appareils d’autres compagnies, notamment africaines.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite