COP22: des jeunes méditerranéens réclament une participation “effective” aux négociations

Des jeunes représentant plusieurs pays méditerranéens, réunis du 6 au 9 octobre en Tunisie, ont réclamé une participation “effective” de la jeunesse aux prochaines négociations sur le climat prévues à Marrakech.

Une quarantaine de militants écologiques (Tunisie, France, Italie, Maroc, Algérie, Egypte) ont insisté sur le renforcement du rôle des jeunes dans le processus de prise de décisions lors de la 22ème Conférence des Parties de la Convention-Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (COP 22), qui se tiendra du 7 au 16 novembre dans la cité ocre.

Le Forum méditerranéen "Jeunesse, Actions, Climat", qui s’est déroulé à Ain Soltan, dans le gouvernorat de Jendouba (extrême-ouest), a organisé ces concertations en prévision également de la 12ème conférence des jeunes (COY 12), à la même période à Marrakech.

Organisée par le Réseau alternatif des jeunes en Tunisie (RAJ), en collaboration avec la fondation allemande Heinrich Böl Stiftungle, la rencontre a permis aux participants de débattre de plusieurs thématiques liées à l’environnement et aux changements climatiques, tout en formulant des solutions et des propositions. Les participants au Forum méditerranéen ont, aussi, appelé à plus de transparence dans la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat, dont l’entrée en vigueur est prévue en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite