Le Maroc ouvert à l’initiative “Ceinture et Route”, en ligne avec sa coopération avec les pays africains (Rkia Derham)

Le Maroc est ouvert à l’initiative lancée par la Chine "Ceinture et Route" qui est en ligne avec la coopération modèle entre le Royaume et les pays africains, a affirmé, mardi à Pékin, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham.

"Les visites royales effectuées par SM le Roi Mohammed VI à plusieurs pays africains concrétisent cette orientation, confirmée également par les 55 accords signés entre le Maroc et ces pays", a souligné Mme. Derham dans une déclaration à la MAP à l’occasion de sa participation au Forum "Ceinture et Route" pour la coopération internationale à Pékin.

Selon elle, la signature de ces accords reflète la sincérité et l’efficacité des efforts de développement consentis par le Maroc au profit de l’Afrique.

Mme. Derham a dans ce sens noté que les ambitions du Maroc pour les pays africains et les objectifs de l’initiative "Ceinture et Route" qui repose sur le principe gagnant-gagnant, s’intersectent fortement, du fait que cette initiative chinoise vise à réaliser un développement économique et social aux pays se trouvant sur long de la Route.

Elle a indiqué que la délégation marocaine a constaté que les interlocuteurs chinois étaient convaincus que la position du Maroc, sa stabilité politique, sa dynamique économique, sa diversité et son leadership en termes d’attractivité des investissements, constituent des éléments clés encourageant la mise en œuvre de partenariats à même de faciliter l’accès de la Chine au continent africain à travers le Royaume.

S’agissant des relations sino-marocaines, Mme. Derham les a qualifiées de "profondes et solides", consolidées davantage l’année écoulée par la Visite Royale qui a été marquée par la signature d’une convention de partenariat stratégique entre les deux pays.

Elle a dans ce cadre rappelé la suppression des visas pour les ressortissants chinois et ses répercussions positives sur le secteur touristique du Maroc, eu égard aux potentialités du marché chinois.

Ce forum, qui a été tenu les 14 et 15 mai à Pékin, a été l’occasion de discuter d’une répartition plus équitable des ressources entre pays riches et nations pauvres afin d’améliorer les infrastructures et d’assurer la libre circulation des biens et services.

Le président chinois, Xi Jinping, a indiqué, lors de la cérémonie de clôture de ce forum, que le bilan de cette manifestation était positif, notant que 66 pays et organisations internationales ont signé des accords de coopération avec la Chine sur la Ceinture et la Route.

Pour lui, ces résultats donneront une forte impulsion pour développer cette initiative et contribueront à la consolidation de la confiance chez l’ensemble des parties concernées.

Selon les organisateurs, la 2è édition dudit forum est prévue en 2019 en Chine. L’événement vise à ressusciter l’antique Route de la soie, qui acheminait des produits de l’Empire du milieu vers l’Europe et vice-versa, à travers l’Asie centrale. Il consiste en une série d’investissements de la Chine dans des projets ferroviaires, autoroutiers, portuaires ou énergétiques.

Avec MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite