Installation du consul général du Burundi à Laâyoune

Le consul général du Burundi à Laâyoune, Benjamin Ndagijimana, a été installé vendredi dans ses fonctions lors d’une cérémonie officielle.

M. Ndagijimana a souligné à cette occasion que sa prise de fonctions en tant que consul général du Burundi à Laâyoune est un jour “mémorable” dans l’histoire des relations de longue date entre les deux pays.

“La mise en place de ce consulat est le prolongement logique de cette dynamique vertueuse qui vise le renforcement de cette coopération gagnant-gagnant sur plusieurs plans entre nos deux pays”, a-t-il dit ajoutant qu’elle constitue aussi “l’expression du renforcement de notre coopération qui attache une grande importance au bon voisinage, au respect de la souveraineté nationale et à la non immixtion dans les affaires intérieures des Etats”.

Il a relevé que sa mission sera consacrée à la consolidation du partenariat burundo-marocain, à l’augmentation des liens inter-personnels entre les deux pays ainsi qu’à la promotion des intérêts économiques du Burundi “dans cette belle partie du Royaume”.

Le diplomate burundais a salué le développement “exceptionnel” que connait cette région “et qui renforce de plus en plus sa vocation de hub économique régional”.

De son côté, le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, s’est félicité de cet événement “de portée exceptionnelle” et qui “constitue le prolongement des liens d’amitié qui existent entre les deux pays” et de leur “partenariat fructueux”.

Après avoir exprimé ses remerciements aux autorités et au peuple burundais pour leur soutien à l’intégrité territoriale du Royaume, il s’est dit convaincu que le consulat du Burundi “contribuera sans doute à dynamiser davantage les relations entre les deux pays” et à “donner un contenu à la coopération économique et humanitaire” bilatérale.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de l’ambassadeur, directeur général de l’Agence marocaine de coopération internationale, Mohamed Methqal et de l’ambassadeur du Burundi à Rabat, Estor Bankumukunzi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite