Dîner du CRIF: Sarkozy évoque l'”amitié sacrée” entre la France et l’Allemagne “qui doit inspirer Israël et la Palestine”.

Dîner du CRIF: Sarkozy évoque l
Le président Nicolas Sarkozy s’est exprimé ce soir au dîner annuel du Crif dont il était le président d’honneur. Le chef de l’Etat a évoqué l’ "amitié sacrée" qui lie la France et l’Allemagne et "qui doit inspirer Israël et la Palestine". "L’Europe peut montrer le chemin entre Israël et les Palestiniens", a-t-il martelé. Il a rappelé la nécessité de dialogue qu’il y avait entre les deux pays et fait le constat d’échec du Quartette. "Il faut un nouveau calendrier", a-t-il plaidé.

Le président de la République a par ailleurs rappelé qu’on ne pouvait pas "transiger avec la sécurité d’Israël" et réaffirmé son opposition claire à la volonté iranienne de se procurer la bombe atomique. Mais, pour qu’Israël assure sa sécurité, il faut que se mettent en place "deux Etats-nations, un pour le peuple juif et un pour le peuple palestinien". "C’est la seule solution", a-t-il assuré.

Nicolas Sarkozy a ensuite répété qu’il se refuserait toujours à extrader les deux meurtriers français présumés de Lee Zeitouni, une jeune Israélienne écrasée à Jérusalem. "La France n’extrade pas ses ressortissants, c’est un principe sur lequel je ne reviendrai jamais", a-t-il déclaré. Il invite en revanche la famille à déposer une plainte en France, condition sine qua non pour que les deux suspects soient "immédiatement déférés devant la justice".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite