Covid-19: décès du fondateur de Jeune Afrique, Béchir Ben Yahmed

Le journaliste franco-tunisien Béchir Ben Yahmed, qui avait fondé il y a une soixantaine d’années le magazine Jeune Afrique, est décédé lundi à 93 ans.

Le patron de presse avait été admis fin mars dernier à l’hôpital parisien Lariboisière après avoir été contaminé au Covid.

Béchir Ben Yahmed avait créé Jeune Afrique à Tunis en 1963 avant que la rédaction du magazine ne déménage à Rome puis à Paris.

Diplômé en Hautes Études Commerciales (HEC Paris), Béchir Ben Yahmed a été, à 28 ans, le plus jeune ministre du président Bourguiba en 1956.

Il avait occupé le poste de Secrétaire d’État à l’information et a été le premier membre d’un gouvernement à démissionner après l’indépendance pour créer Jeune Afrique, devenu le magazine de référence de l’élite politique africaine, surtout francophone.

Fin connaisseur du continent, la chronique de Béchir Ben Yahmed, “Ce que je crois” sur Jeune Afrique, et ses analyses sont suivies depuis des décennies par les décideurs politiques africains.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite