Yémen: rebelles et forces progouvernementales intensifient les combats avant la fin d’une trêve de 48 heures

Les rebelles Houthis et les forces progouvernementales ont intensifié les combats au Yémen à l’approche de l’expiration lundi d’une trêve de 48 heures.

Quinze rebelles et neuf soldats ont été tués dans des combats nocturnes à Taëz (sud-ouest) et ses environs, selon des sources militaires et médicales.

Quatre civils ont péri et 11 autres ont été blessés par des tirs rebelles contre des quartiers de cette grande ville tenus par les loyalistes, affirment les mêmes sources.

Lundi matin, les forces du gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi ont lancé une offensive contre des positions des Houthis à la sortie ouest de Taëz, selon des témoins.

L’offensive vise une base de la défense anti-aérienne à Daminah, selon ces témoins.

L’opération est intervenue quelques heures avant la fin à 09H00 GMT d’une trêve de 48 heures que la coalition arabe sous commandement de l’Arabie Saoudite soutenant M. Hadi menace de ne pas renouveler si "les violations" de la part des rebelles se poursuivent.

Quatre des 15 rebelles tués dans la nuit ont été la cible d’un raid de l’aviation de la coalition qui intervient en soutien aux forces pro-Hadi qui tentent de briser le blocus de Taëz.

L’aviation de la coalition a d’autre part pris pour cible tôt lundi des positions rebelles à Nahm, au nord de Sanaa, et à Saada, province du nord du Yémen et place-forte des Houthis, ont rapporté des témoins.

Proposé mardi dernier par le secrétaire d’Etat américain John Kerry, la trêve était entrée en vigueur samedi.

Le conflit a fait, selon l’ONU, plus de 7.000 morts et près de 37.000 blessés.

Avec agences

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite