Un “émir” de l’Etat islamique au Yémen a éte tué (police)

Le chef de la branche de l’Etat islamique au Yémen, Saleh Nasser Fadhl al Bakchi, a été tué samedi au cours d’une fusillade à Aden, dans le sud du pays, annoncent les forces de sécurité yéménites.

Saleh Nasser Fadhl al Bakchi, qui avait le titre d’émir (prince) pour la région d’Aden, a été encerclé par la police dans une maison où il se trouvait en compagnie d’autres activistes. Refusant de se rendre, il a été abattu dans un échange de coups de feu, précise-t-on de même source.

Un agent anti-terroriste a également péri dans cet échange de tirs, alors que trois activistes ont été arrêtés, ajoute-t-on.

Le groupe terroriste EI s’est implanté au Yémen à la fin 2014, en profitant de la guerre civile entre les rebelles chiites houthis et les forces fidèles au gouvernement du président en exil Abd-Rabbou Mansour Hadi, reconnu par la communauté internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite