“Tous les éléments” sont réunis pour une offensive militaire “forte”, selon Paris

Le ministre français des Affaires étrangères, a estimé lundi soir que « tous les éléments » sont réunis pour une offensive militaire « forte ».

Nombre de capitales ont appelé leurs ressortissants à quitter le pays. Boris Johnson a jugé lundi la situation « très très dangereuse » avec une invasion russe possible « dans les 48 heures à venir ».

« Nous sommes au bord du précipice, mais il est toujours temps pour le président Poutine de reculer, a estimé le Premier ministre britannique. Nous appelons tout le monde au dialogue (…) pour éviter ce qui serait une erreur catastrophique. »

Les dirigeants de l’UE pourraient se réunir jeudi, en marge du sommet avec leurs homologues de l’Union africaine, en fonction de l’évolution de la crise entre l’Ukraine et la Russie. La décision revient au président du Conseil européen, Charles Michel.

Les Etats-Unis ont décidé de déplacer leur ambassade en Ukraine de Kiev à Lviv, dans l’ouest du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite