Soudan: Omar el-Béchir ne sera pas “livré à l’étranger”, assurent les militaires au pouvoir

Le Conseil militaire au pouvoir au Soudan a assuré vendredi que Omar el-Béchir, "actuellement en détention", ne serait pas "livré à l’étranger", alors que le président déchu est visé par un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale à La Haye.

"En tant que Conseil militaire, nous ne livrerons pas le président à l’étranger durant notre période" au pouvoir, a affirmé le général Omar Zinelabidine, répondant aux questions des journalistes au cours d’une conférence de presse à Khartoum. Il avait auparavant confirmé que Omar el-Béchir, destitué jeudi, était "actuellement en détention".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite