Sommet du G7: l’UE rappelle les conditions d’une participation de la Russie

La présidence américaine du G7 ne peut pas modifier le format du prochain sommet, a souligné mardi le chef de la diplomatie européenne après les annonces de Donald Trump qui souhaite y inviter d’autres pays, dont la Russie.

Le président américain a annoncé samedi le report du sommet du G7 prévu en juin aux Etats-Unis à cause de la pandémie du Covid-19 et a jugé son format actuel “dépassé”.

Partisan d’une réintégration de Moscou, Donald Trump a annoncé son intention d’inviter d’autres pays, dont la Russie, à participer au sommet dont la nouvelle date doit être précisée.

“La présidence du G7 a des prérogatives. Les Etats-Unis peuvent lancer des invitations ponctuelles, reflet des priorités, mais le changement du format n’est pas une prérogative de la présidence”, a déclaré l’Espagnol Josep Borrell lors d’une conférence de presse à Bruxelles.

Le G7 réunit les dirigeants des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de la France, de l’Italie, du Canada et du Japon.

Les présidents de la Commission européenne et du Conseil européen représentent les autres pays de l’UE à ces sommets.

La Russie a été exclue de ce qui était alors le G8 en 2014, après l’annexion de la Crimée ukrainienne, dénoncée comme “illégale” par les Occidentaux.

“Le changement du format, passé de G8 à G7, est le résultat d’un choix de la Russie”, a rappelé Josep Borrell.

“La déclaration de la Haye en 2014 explique les circonstances du changement de format et précise les conditions pour un retour à l’ancien format du G8”, a-t-il souligné.

“Nous suspendrons notre participation au G8 jusqu’à ce que la Russie change de cap et que le contexte se prête à nouveau à un débat constructif au sein du G8”, avaient alors annoncé les dirigeants du G7. “Ce n’est pas le cas actuellement”, a estimé Josep Borrell.

Un retour au format G8 ne peut se faire sans l’assentiment des autres membres.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a exclu lundi toute participation de la Russie au prochain sommet.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite