Shimon Pérès : “toutes les options sur la table” contre le nucléaire iranien

Shimon Pérès :
Le président israélien Shimon Pérès a une nouvelle fois affirmé jeudi que "toutes les options (étaient) sur la table", y compris une éventuelle intervention militaire, contre le programme nucléaire iranien.

"L’Etat d’Israël est un Etat souverain. Il a le droit et la capacité de se défendre contre n’importe quelle menace", a déclaré M. Pérès, dont les propos ont été rapportés par la radio militaire, devant la conférence des présidents des principales organisations juives américaines à Jérusalem. "Quand nous disons que toutes les options sont sur la table, nous pesons nos mots", a-t-il insisté.

Dans son discours, le président a qualifié d’"imagination" un article du quotidien israélien de gauche Haaretz jeudi selon lequel il s’apprêterait à faire part au président américain Barak Obama de son opposition à une attaque militaire israélienne contre l’Iran dans un avenir proche.

M. Pérès doit se rendre la semaine prochaine à Washington, où il sera reçu par le président américain, avant le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui rencontrera M. Obama le 5 mars à la Maison Blanche.

Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, est également attendu à Washington dans les jours qui viennent, selon son porte-parole, pour une visite destinée à préparer la rencontre entre MM. Obama et Netanyahu, selon des analystes.

Ces rencontres américano-israéliennes au plus haut niveau interviennent sur fond de tensions sur la crise nucléaire iranienne.

Israël est soumis à des pressions redoublées des Etats-Unis et des Européens pour ne pas attaquer l’Iran et donner une chance aux sanctions internationales censées contraindre Téhéran à renoncer à son programme nucléaire. Mais, ces dernières semaines, Israël a soufflé le chaud et le froid sur la possibilité de mener des bombardements dans le but de paralyser ce programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite