Ecoutes téléphoniques: “la France des droits de l’Homme a bien changé” (Sarkozy)

L’ancien président français Nicolas Sarkozy, placé depuis huit mois sur écoutes téléphoniques, a affirmé que “la France des droits de l’Homme a bien changé”, soulignant que “les principes sacrés de la République sont foulés aux pieds avec une violence inédite et une absence de scrupule sans précédent”.

"Qui aurait pu imaginer que, dans la France de 2014, le droit au respect de la vie privée serait bafoué par des écoutes téléphoniques? Le droit au secret des conversations entre un avocat et son client volontairement ignoré? La proportionnalité de la réponse pénale, au regard de la qualité des faits supposés, violée? La présomption d’innocence désacralisée? La calomnie érigée en méthode de gouvernement? La justice de la République instrumentalisée par des fuites opportunément manipulées?", s’est-il interrogé dans une tribune publiée vendredi par le quotidien "Le Figaro".

"En vingt mois, j’ai subi quatre perquisitions qui ont mobilisé trois juges et quatorze policiers. J’ai été interrogé durant vingt-trois heures parce que l’on me suspectait d’avoir profité de la faiblesse d’une vieille dame! Des milliers d’articles rédigés à charge ont été publiés", a rappelé l’ancien chef de l’Etat français, estimant qu’il a été mis sur écoute en septembre 2013 pour "des faits supposés de corruption qui auraient été commis en 2007!".

"On le fait, non parce que l’on dispose d’indices, mais parce que l’on espère en trouver", a-t-il noté, ajoutant qu’"il ne s’agit pas des agissements de tel dictateur dans le monde à l’endroit de ses opposants. Il s’agit de la France".

La réaction de l’ancien président français intervient après la révélation d’écoutes téléphoniques avec son avocat, faisant état de soupçons de trafic d’influence qui embarrasse Nicolas Sarkozy depuis dix jours.

Des extraits de ces écoutes ont été publiés la semaine dernière par les médias français.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite