Comment Moulay Hafid Elalamy acte son désengagement du secteur de la santé

Le ministre de l’industrie et patron du géant Saham, Moulay Hafid Elalamy a vendu le 21 mai la dernière clinique de son pôle santé Meden Healthcare pour un recentrage des activés de sa holding Saham.

En cédant la dernière clinique de son pôle santé Meden Healthcare à la clinique Ghandi, à Casablanca, spécialisée dans la chirurgie et la gynécologie obstétrique, Moulay Hafid Elalamy poursuit ainsi le recentrage des activités de la holding et veille également aux intérêts de la holding Saham, qu’il a fondée, note jeudi Africa Intelligence.

Cette dernière clinique du  pôle santé Meden Healthcare a été acquise par le médecin et chirurgien plastique Saham Finances via sa société Humanitas, rapporte la publication confidentielle.

Humanitas possède déjà l’établissement de chirurgie esthétique Guess Clinique.

Selon Africa Intelligence, cette cession finalise l’opération de démantèlement du pôle santé de Saham, amorcée en 2017 avec la cession en juin dernier de la clinique d’oncologie de Tanger et la clinique Yasmine, à Casablanca, au groupe de santé privée Oncorad, fondé par Redouane Samlali et Omar Hajji.

En 2018, poursuit la publication, c’était l’homme d’affaires Mohamed Kabbaj qui acquérait, via son fonds d’investissement KMR holding pédagogique, la société de gestion de cliniques Coral Park, ainsi que l’Hôpital privé de Marrakech (HPM).

Le groupe Oncologie et diagnostic du Maroc (ODM) avait pour sa part acquis deux centres de radiologie du groupe : Blue Park à Casablanca et Centre Bouregreg à Rabat.

Saham revoit sa stratégie

Ayant fondé Meden Healthcare en 2014 pour être le premier opérateur privé de la santé dans le royaume, MHE “avait bataillé pour ouvrir le marché de la gestion des cliniques aux investisseurs privés”, rappelle Africa Intelligence, ajoutant que le ministre avait fait un lobbying intense en faveur de la loi 113-13 autorisant l’ouverture du capital des cliniques privées à des investisseurs non-médecins, qui a été adoptée en février 2015.

“Mais la holding Saham, pilotée par le fils de MHE Moulay M’Hamed Elalamy, a décidé de recentrer ses activités”, souligne la publication, notant que  Saham s’est ainsi également retirée du secteur des assurances en 2018, cédant sa filiale Saham Finances au sud-africain Sanlam pour concentrer ses activités dans les domaines de l’offshoring (Majorel), de l’immobilier (Saham immobilier), de l’éducation (Sana éducation) et de l’agriculture (Saham agri).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite