Virus/France: première évacuation par hélicoptère militaire vers l’Allemagne

La première évacuation de patients atteints du coronavirus effectuée par un hélicoptère militaire de France vers l’Allemagne a été conduite samedi matin, avec deux malades gravement atteints, embarqués de Metz à destination d’Essen, a constaté un journaliste de l’AFP.

L’hélicoptère – un NH90-Caïman du 1er Régiment d’hélicoptères de combat (RHC) de Phalsbourg (Est de la France) de l’armée de Terre – s’est posé près de l’hôpital civil à Metz (Est de la France) à 09H30 (08H30 GMT), pour évacuer deux patients vers l’hôpital d’Essen (Ouest de l’Allemagne), selon des sources concordantes.

“Des hélicoptères Caïman de l’armée de Terre vont prendre en charge plusieurs patients atteints du Covid-19” de Metz vers l’Allemagne, a tweeté la ministre française des Armées, Florence Parly.

Selon François Braun, chef du service des urgences du centre hospitalier régional de Metz, interrogé par l’AFP, une nouvelle rotation vers l’Allemagne d’un hélicoptère militaire, avec deux autres patients, sera “probablement” réalisée dimanche en début d’après-midi.

D’autres transferts de malades devraient être décidés au fur et à mesure, selon l’évolution de la situation, a précisé le médecin.

Selon les autorités régionales allemandes de Rhénanie du Nord-Westphalie, l’opération conduite samedi matin concerne également l’Italie.

“Plusieurs hôpitaux de (Rhénanie du Nord-Westphalie) vont accueillir au cours des prochains jours au total 10 patients atteints par le coronavirus en provenance d’Italie et quatre en provenance de France”, ont-elles indiqué, précisant que “les patients italiens seront transportés par l’armée de l’air allemande” au cours du weekend.

Depuis le début de l’épidémie, “une petite dizaine” de malades atteints de Covid-19 ont également été transportés par des ambulances dans des établissements hospitaliers allemands, selon François Braun.

La semaine dernière aussi, deux malades du coronavirus avaient été héliportés vers Hombourg (Ouest de l’Allemagne) par des appareils sanitaires civils allemands.

Dimanche, une opération de grande envergure doit être conduite en France avec le transfert d’une quarantaine de patients de la région Grand Est vers la Nouvelle-Aquitaine (Sud-Ouest de la France) à bord de deux trains à grande vitesse médicalisés qui partiront des villes de Nancy et Mulhouse.

La région Grand Est a été frappée de plein fouet par l’épidémie de Covid-19. Le nombre total de décès dus au coronavirus s’élève à 660 depuis le début de l’épidémie dans cette seule région.

Selon le dernier bilan officiel vendredi soir, l’épidémie a fait 1.995 morts en France rien que dans les hôpitaux et a conduit 3.787 patients en réanimation.

Au douzième jour d’un confinement national qui a été prorogé vendredi jusqu’au 15 avril, la France continue à s’organiser pour tenter de soulager les hôpitaux des régions les plus frappées par l’épidémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite