Tunisie: Fakhfakh dévoile la composition de son gouvernement sans Ennahdha

Le Premier ministre tunisien, Elyès Fakhfakh, a dévoilé la composition de son gouvernement, fruit d’un consensus entre les différents partis et blocs parlementaires participant aux consultations, avant l’annonce par le mouvement Ennahdha (54 députés)  de se retirer et de “ne pas lui accorder sa confiance” au Parlement.

Dans une déclaration diffusée par la chaîne nationale “Al-Wataniya 1”, Fakfakh a annoncé la composition de son gouvernement, faisant savoir qu’il a été décidé, en concertation avec le chef de l’Etat, de profiter des délais constitutionnels qui restent “pour choisir l’approche appropriée au service des intérêts supérieurs du pays”.

Selon lui, la composition du gouvernement, fruit de consultations avec les partis et les groupes parlementaires concernés, est composée de 31 membres, dont deux secrétaires d’Etat.

Voici la composition de la liste complète de l’équipe gouvernementale proposée:

-. Ministre de la Justice : Thouraya Jribi Khemiri (indépendante)

-. Ministre de l’Intérieur : Hichem Mechichi (indépendant)

-. Ministre de la Défense : Imed Hazgui (indépendant)

-. Ministre des Affaires étrangères : Noureddine Erray (indépendant)

-. Ministre des Finances : Mohamed Nizar Yaîch (indépendant)

-. Ministre des Domaines de l’Etat: Ghazi Chaouachi (Courant démocratique)

-. Ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale: Slim Azzabi (Tahya Tounes)

-. Ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle : Fathi Belhaj (Courant populaire)

-. Ministre des Affaires sociales: Habib Kchaou (indépendant)

-. Ministre du Transport : Imed Hammami (Ennahdha)

-. Ministre de la Gouvernance locale : Anouar Maarouf (Ennahdha)

-. Ministre de l’Agriculture : Oussama Khriji (indépendant)

-. Ministre de l’Energie et des Mines et de la Transition énergétique: Mongi Marzouk (indépendant)

-. Ministre de l’Industrie : Salah Ben Youssef (indépendant)

-. Ministre du Tourisme : Mohamed Ali Toumi (Badil tunisien)

-. Ministre du Commerce : Mohamed Mselini

-. Ministre de l’Environnement : Chokri Ben Hassen (Tahya Tounes)

-. Ministre de la Technologie : Lobna Jribi (indépendante)

-. Ministre de l’Equipement : Moncef Sliti (Ennahdha)

-. Ministre des Affaires religieuses: Ahmed Adhoum (indépendant)

-. Ministre des Affaires de la femme : Asma Shiri (indépendante)

-. Ministre de la Santé : Abdellatif Mekki (Ennahdha)

-. Ministre de l’Enseignement supérieur : Khalil Laamiri (Ennahdha)

-. Ministre de l’Education : Mohamed Hamdi (Courant démocrate)

-. Ministre des Affaires de la jeunesse et du Sport : Ahmed Guaaloul (Ennahdha)

-. Ministre des affaires culturelles : Chiraz Laatiri (indépendante)

-. Ministre de la Fonction publique : Mohamed Abbou (Courant démocrate)

-. Ministre des Droits de l’Homme et de la relation avec la société civile : Ayachi Hammami (indépendant)

-. Ministre auprès du chef du gouvernement chargé de la relation avec le Parlement : Ali Hafsi (Nidaa Tounes)

-. Secrétaire d’Etat auprès du ministère des Affaires étrangères : Salma Ennaifer (indépendante).

-. Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Agriculture, chargé des Ressources hydrauliques : Aksa Bahri.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite