Paris condamne “l’intensification dramatique de la violence” en Syrie, appelle le CS à agir

La France a condamné "vigoureusement" l’intensification "dramatique" de la violence en Syrie, qui a conduit à la suspension de la mission des observateurs de la Ligue arabe et appelé le Conseil de sécurité de l’ONU à "prendre des mesures à la mesure de la tragédie" qui se déroule actuellement dans ce pays.

"La France condamne vigoureusement l’intensification dramatique de la violence en Syrie, qui a conduit la Ligue arabe à suspendre la mission de ses observateurs en Syrie", a déclaré samedi soir le porte-parole du ministère français Bernard Valero.

Des dizaines de civils syriens ont été tués ces derniers jours par la répression "sauvage" menée par le régime syrien, notamment par des opérations militaires massives contre des quartiers d’opposants dans plusieurs villes, a-t-il rappelé, soulignant que "les responsables de ces actions barbares devront répondre de leurs crimes".

"La France appelle la communauté internationale à prendre ses responsabilités pour protéger les civils syriens, en premier lieu au sein du Conseil de sécurité. Tout doit être fait pour obtenir un accord rapide sur le projet de résolution diffusé vendredi à New York au nom du groupe arabe", a souligné M. Valero.

Ce texte vise à apporter un soutien fort de la communauté internationale à l’initiative de la Ligue arabe dans tous ses volets. "Nous y travaillons en liaison étroite avec nos partenaires du Conseil de sécurité et avec la Ligue arabe et ses membres", a-t-il ajouté.

Jusqu’à présent tout projet de résolution du Conseil de sécurité qui soutiendrait des sanctions unilatérales contre la Syrie s’est heurté au véto de la Russie, principal allié du régime du président syrien Bachar al-Assad.

Selon le porte-parole, le chef de la diplomatie française Alain Juppé a transmis vendredi un message à son homologue russe, Serguei Lavrov, afin de "souligner l’importance d’une coopération constructive entre la France et la Russie sur ce dossier".

"Le Conseil de sécurité doit sans délai prendre les décisions à la mesure de la tragédie qui se déroule actuellement en Syrie", a-t-il insisté.

La Ligue arabe a annoncé, samedi, la suspension immédiate de la mission des observateurs arabes en Syrie en raison de la "recrudescence des violences" dans ce pays.

"Cette décision a été prise avec effet immédiat en raison de la détérioration de la situation d’une façon dangereuse en Syrie et la poursuite des actes de violence et de l’échange de tirs", a précisé le SG de la Ligue arabe Nabil al-Arabi dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite