Pandémie: aucune date annoncée pour la prochaine édition du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde

La Fondation Esprit de Fès, seule organisatrice du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, annonce qu’aucune date n’a été fixée pour sa prochaine édition du fait de la pandémie du Coronavirus, et s’étonne de voir des tierces personnes communiquer sur son évènement.

“Respectueuse des règles sanitaires édictées par les seules autorités compétentes, la Fondation Esprit de Fès n’annoncera aucune date tant que les dites autorités ne l’auront pas autorisées”, indique la Fondation dans un communiqué.

La Fondation Esprit de Fès s’étonne par ailleurs de “l’annonce par une tierce partie et certaines personnes de leur intention, à travers deux communiqués contradictoires, d’organiser la prochaine édition du  Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde”.

En effet, deux communiqués ont été publiés par des tierces personnes donnaient des dates et même fixaient la thématique du festival.

“Le premier communiqué le 14 décembre avec comme thématique « la fraternité »  et une date de tenue du festival du 24 au 26 juin 2021 . Le deuxième communiqué le 07 janvier avec une autre thématique « Nouvelles Andalousies » et une autre date de tenue du Festival du 04 au 12 juin 2021″, dénonce la Fondation .

“La Fondation Esprit de Fès, seule organisatrice du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, dénonce ces déclarations illégitimes et irresponsables “, précise le communiqué de cette Fondation, présidée par Abderrafie Zouiten.

La Fondation Esprit de Fès souligne également qu’elle “n’entrera dans une aucune polémique irresponsable par médias interposés mais prendra toutes les dispositions juridiques pour préserver ce patrimoine immatériel de la ville de Fès devenu avec les années un des plus grands festivals au monde par sa notoriété et sa grande richesse culturelle et spirituelle”.

Le Conseil d’Administration de la Fondation Esprit de Fès qui se réunira dans les prochaines semaines “prendra les décisions raisonnées pour protéger le Festival de toutes les manœuvres contreproductives tout en œuvrant à ce qu’il demeure un outil de solidarité et d’exemplarité au service du rayonnement des valeurs et de l’image de notre pays et de la ville de Fès”, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite