Ministre néerlandais des AE : “L’action de la communauté internationale concernant la question du Sahara doit passer par les Nations Unies”

Les Pays-Bas estiment que l’action de la communauté internationale concernant la question du Sahara doit passer par les Nations Unies, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, Stef Blok, en visite de travail au Maroc.

Vue la complexité et la fragilité du processus, les Pays-Bas estiment que l’action de la communauté internationale doit passer par les Nations Unies, et en particulier par l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, M. Horst Köhler, a précisé le ministre néerlandais lors d’un point de presse avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, Nasser Bourita.

Il a souligné également que les Pays-Bas et l’Union européenne considèrent que “trouver une solution est une affaire complexe et de longue haleine”.

Les Pays-Bas continuent à attirer l’attention de la communauté internationale à ce sujet au sein des Nations unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite