Martinez (CGT) dénonce l'”attitude provocatrice” du gouvernement, a des “doutes sur sa volonté de discuter”

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, à la pointe de la mobilisation contre la réforme des retraites, a dénoncé jeudi “l’attitude provocatrice” du gouvernement et a émis “des doutes” sur la volonté de ce dernier de “discuter”.

“Entre la communication du gouvernement, +on discute, tout est ouvert+, et la réalité, il y a de quoi s’interroger sur la volonté du gouvernement de discuter, (…) de prendre en compte l’avis des organisations syndicales”, a-t-il déclaré à la presse avant le départ de la manifestation parisienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite