Lutte contre la radicalisation : l’ouvrage italien de Marco Baratto met en avant la singularité du modèle marocain

Un ouvrage intitulé “le défi de l’Islam en Italie entre contraintes européennes et risques de radicalisation”, paru récemment en Italie, met en avant la singularité du modèle marocain en matière de lutte contre la radicalisation, de coexistence et de dialogue interreligieux.

”Le Royaume a mis en place une politique multidimensionnelle et intégrée pour lutter contre la radicalisation qui repose sur les piliers de prévention, à travers la structuration du champ religieux, et de sécurité’’, a affirmé à la MAP l’auteur de l’ouvrage, Marco Baratto.

Dans le souci de préserver le référentiel religieux du Maroc, basé sur la modération, l’ouverture et la tolérance, et de prémunir le Royaume contre l’extrémisme violent, le Maroc mène inlassablement, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, des efforts continus pour immuniser le champ religieux contre toute dérive, a souligné l’expert en dialogue interreligieux et relations internationales.

‘’Cet engagement passe notamment par la réforme des programmes d’enseignement religieux, en leur assurant une ouverture sur les autres disciplines et cultures, la qualification des imams, la valorisation du rôle de la femme et l’amélioration de sa représentation dans les structures religieuses’’, a-t-il relevé.

Sur le plan sécuritaire, la stratégie mise en place par le Maroc pour la prévention et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme religieux, dans le but d’éradiquer ce fléau qui menace non seulement le Maroc, mais toute la région, se base sur la vigilance, la veille et la prévention d’actes malveillants, a souligné l’écrivain.

Selon M. Baratto, l’Italie, qui se caractérise par une forte présence de la communauté musulmane, doit s’inspirer du modèle marocain, qui ne cesse de faire ses preuves, notant que le Royaume est un exemple réussi de tolérance, de coexistence et de dialogue interreligieux.

Préfacé par l’ancien ministre de la défense italien, Mario Mauro, la publication de 151 pages se décline en neuf chapitres qui retracent l’histoire de l’Islam en Italie, tout en présentant ses différentes structures, son cadre juridique et la lutte de la péninsule contre l’extrémisme.

L’ouvrage accorde une attention particulière au modèle marocain en la matière à travers deux grandes axes, à savoir la coexistence et le dialogue avec les différentes religions monothéistes, et la politique marocaine de lutte contre la radicalisation, tout en mettant en avant le chantier de restructuration du champ religieux et le rôle de l’Institut Mohammed VI pour la Formation des Imams Mourchidines et Mourchidates.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite