Les infrastructures des JO-2020 sont prêtes, à 4 mois de l’ouverture

A plus de quatre mois du lancement des Jeux olympiques de Tokyo (24 juillet-9 août), les infrastructures permanentes sont prêtes, ont annoncé les organisateurs vendredi, alors que la propagation du nouveau coronavirus soulève des doutes sur la tenue de l’évènement comme prévu.

Le dernier bâtiment en travaux, le centre aquatique, qui servira pour les épreuves de natation, de plongeon et de natation synchronisée, “a été terminé dans les délais fin février”, ont dit les organisateurs des Jeux dans un communiqué.

Le centre, qui pourra accueillir 15.000 spectateurs, a coûté 523 millions de dollars (465 millions d’euros).

Cette annonce intervient alors que l’épidémie de Covid-19 a chamboulé le calendrier sportif dans le monde, et soulève des inquiétudes à propos des JO. Le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach a assuré cette semaine qu’un report ou une annulation des Jeux n’avaient “pas été mentionnés” lors d’une réunion de son bureau exécutif.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite