Les frontières espagnoles rouvertes aux touristes internationaux à partir du juillet

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a souligné, samedi, que les touristes étrangers seront de nouveaux accueillis à partir du mois de juillet en Espagne.

Selon le dernier bilan donné vendredi par le ministère de la Santé, l’Espagne compte 234.824 cas confirmés au Covid-19, dont 28.628 décès.

“Il y aura une saison touristique cet été”, a lancé M. Sanchez lors d’une conférence de presse au Palais de la Moncloa, invitant les touristes espagnols et étrangers à planifier leurs vacances, et les professionnels du secteur à préparer la reprise de leur activité dans les prochains jours.

“Les frontières seront rouvertes aux touristes internationaux à partir du juillet en conditions de sécurité”, a-t-il fait savoir, mettant en avant la volonté de son exécutif de relancer le secteur touristique, l’un des plus touchés par la crise du coronavirus, qui joue un “rôle fondamental” dans la croissance économique et la création d’emplois en Espagne.

Le chef de l’exécutif a, à cet égard, assuré que vers la mi-juin certains territoires pourront reprendre leurs activités touristiques, de façon à ce qu’il y ait une “programmation estivale” dans tout le pays à partir du mois de juillet, ajoutant “le plus dur est passé (…) Nous avons surmonté la grande vague de la pandémie”.

“L’Espagne a besoin du tourisme et de la sécurité (…) Nous garantirons que les touristes ne courent aucun risque et qu’ils n’apportent pas non plus de risques à notre pays”, a insisté M. Sanchez, notant que le plan de son exécutif visant à relancer le tourisme est basé sur deux axes principaux: la sécurité et la durabilité.

Et de souligner que les responsables des départements de l’Industrie, du commerce et du tourisme, et des Transports, de la mobilité et de l’agenda urbain vont “dans les prochains jours” examiner, en collaboration avec les communautés autonomes, toutes les questions liées à l’entrée de touristes étrangers en Espagne, relavant que le tourisme est le secteur qui a bénéficié le plus des politiques d’aide mises en œuvre par le gouvernement pour réduire l’impact de la crise du coronavirus.

M. Sanchez a fait savoir que près de 69.000 entreprises touristiques ont bénéficié du plan de relance pour un budget d’environ 6,5 milliards d’euros, notant que 259.000 travailleurs indépendants et près d’un million de salariés ont été placés en chômage partiel.

Par ailleurs, M. Sanchez a annoncé que le Conseil des ministres va adopter mardi prochain le décret portant déclaration de dix jours de deuil national, le “plus long de l’histoire de la démocratie” espagnole, avec la mise en berne des drapeaux sur les édifices publics, soulignant qu’un “grand acte d’hommage en mémoire des victimes” du coronavirus sera organisé à la fin de la désescalade, et sera présidé par le Roi Felipe VI d’Espagne.

L’Espagne est entrée le 14 mai dans son troisième mois de confinement prévu jusqu’au 7 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite