Le prince Harry plainte contre le “Mail on Sunday” pour défendre Meghan, harcelée selon lui comme Diana

Le prince Harry est monté au créneau pour défendre son épouse Meghan contre la presse tabloïd britannique, qui la harcèle selon lui "sans pitié" comme sa mère la princesse Diana, et a annoncé le dépôt d’une plainte contre le Mail on Sunday.

"Ma plus grande peur est que l’histoire se répète", a-t-il déclaré dans une lettre publiée mardi soir. "J’ai perdu ma mère et maintenant je vois ma femme devenir la victime des mêmes forces puissantes".

Poursuivie par des paparazzi à moto, la princesse de Galles était décédée le 31 août 1997 dans un accident de voiture à Paris.

Le prince a annoncé une action en justice contre la publication d’une lettre privée, "illégalement, dans l’intention de détruire (…) en omettant des paragraphes, certaines phrases et même des mots pour masquer les mensonges proférés depuis un an".

Il fait ainsi allusion à la publication en février par le tabloïd Mail on Sunday d’une lettre de Meghan à son père Thomas Markle, vis-à-vis duquel elle a pris ses distances, et qui ne manque pas une occasion de s’épancher auprès des médias sur sa relation brisée avec sa fille.

Déjà à l’époque, l’acteur américain George Clooney, ami du couple, avait réagi en s’indignant des agissements de la presse: "Voici une femme enceinte de sept mois et elle est poursuivie et calomniée et pourchassée comme le fut Diana, et l’Histoire se répète. Nous savons comment cela s’est terminé", avait-il dit.

Mercredi, un porte-parole du Mail on Sunday a "catégoriquement démenti que la lettre de la duchesse ait été éditée d’une manière qui aurait changé sa signification" et souligné que le journal "défendra vigoureusement sa position".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite