Le Maroc sacré “champion du service public” 2014 pour l’Afrique (ONU)

Le Maroc à travers le ministère de l’Economie et des Finances a été sacré par l’ONU “Champion du service public” 2014 pour la région Afrique, a-t-on appris lundi à New York auprès de l’Organisation mondiale.

Le Maroc a reçu ce prix qui lui sera décerné à Séoul jeudi prochain, dans la catégorie "promouvoir une prestation des services publics tenant compte du genre".

Le Maroc a lancé en 2002 une réforme fiscale intégrant la dimension genre dans les budgets des départements ministériels. Cela a conduit au développement et à la mise en œuvre de la budgétisation sensible au genre au Maroc, (BSG-Maroc) qui a été rendue possible grâce à un partenariat entre le ministère de l’Economie et des Finances (MEF) et l’entité +ONU-Femmes+, soulignent les Nations Unies.

Les principaux objectifs de l’initiative étaient d’aligner les politiques, stratégies, programmes et budgets sur le respect des engagements de l’égalité et l’équité entre les sexes, dans le but ultime de réduire la pauvreté et l’exclusion des femmes.

"Cette initiative a réussi à institutionnaliser la planification et la budgétisation basées sur le genre dans les services publics. Aujourd’hui, poursuit l’ONU, "plus de 30 départements adhèrent à cette initiative, ce qui représente 80 % du budget total du gouvernement".

De plus, ajoute-t-on, "un rapport annuel, obligatoire depuis 2005, évalue la conformité à la budgétisation genre".

Le prix "Champion du service public", décerné par l’ONU, et reconnu au niveau international comme la plus prestigieuse marque de reconnaissance de l’excellence dans le service public, prend en considération une répartition géographique parmi cinq régions (Afrique, Asie et Pacifique, Europe et Amérique du nord, Amérique Latine et Caraïbes, Asie de l’ouest) pour que "toutes les candidatures de pays disposant de niveaux de développement et de revenus différents soient reçues sur un même pied d’égalité".

Le prix des Nations Unies au Service Publique est décerné suivant cinq catégories, notamment "Promouvoir la prévention et lutter contre la corruption dans la Fonction publique", "Améliorer la prestation de services", "Améliorer la participation à la prise de décision grâce à des mécanismes innovants", "Promouvoir une prestation des services publics tenant compte du genre".

Dans cette dernière catégorie, outre le Maroc, le Brésil (Amérique latine et Caraïbes), la Thaïlande (Asie Pacifique) et Oman (Asie de l’Ouest) ont été récipiendaire de ce prix.

Les gagnants dans les cinq catégories seront présentés aux délégations du monde entier au cours d’une cérémonie de remise de haut niveau le 26 juin, indique l’ONU.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite