La Royal Air Maroc se prépare à redéployer ses ailes

La compagnie nationale, Royal Air Maroc, s’apprête à déployer ses ailes, selon la jolie formule de l’agence Mosaïk. D’après nos informations, la reprise des vols domestiques serait pour le 11 juin et internationaux pour début juillet.

Après une longue période de confinement due à la pandémie du coronavirus, la RAM se prépare à faire voler ses avions et à renouer avec sa clientèle.

Frappée de plein fouet par les conséquences de cette crise sanitaire, qui a cloué au sol les avions de toutes les compagnies aériennes, la RAM reprend espoir.

Par ailleurs, 30 % du personnel de la compagnie doit reprendre le travail, à partir du 8 juin, dont le Comex et les directeurs, et le 10 juin pour les personnes “ayant des bureaux fermés”.

Le reste du personnel est invité à continuer le télétravail et la reprise se fera graduellement en trois phases (30%, 50% et 70%).

En attendant, la RAM donne rendez-vous à ses passagers dans une capsule vidéo, réalisée par  Mosaïk,  l’agence de conseil et de communication notamment de crise que dirige une grande professionnelle de la com, Monique Elgrichi.

Dans cette vidéo, largement reprise par les réseaux sociaux, l’optimisme domine quant à une reprise très prochaine des activités de cette entreprise stratégique qui fait partie du patrimoine national et contribue à son rayonnement à l’international.

La vidéo revient sur la crise sanitaire derrière cette paralysie des avions, le formidable élan de solidarité qui a traversé tout le Maroc et auquel la RAM s’est jointe, ainsi que sur les défis à venir dans une conjoncture internationale traversée par les incertitudes. Le ton reste résolument positif et confiant: “Grace à vous, notre étoile nationale volera toujours dans les airs. Et avec vous tous ensemble, nous redéploierons nos ailes”.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite