La République Centrafricaine exhorte le Maroc à maintenir son contingent au sein de la MINUSCA

La République Centrafricaine a exhorté le Maroc à maintenir son contingent au sein de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA).

Dans une lettre adressée à son homologue marocain, le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Francophonie de la République Centrafricaine, M. Samuel Rangba, ”exhorte le Royaume du Maroc à maintenir son contingent au sein de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA), en vue de continuer la mission de sécurisation et de stabilisation du pays conformément au mandat des Nations Unies”.

Le Ministre centrafricain a souligné, dans sa lettre, que la contribution du contingent du Royaume du Maroc au sein de la MINUSCA ”a été très appréciée et a permis d’aboutir au bon déroulement du processus électoral salué par toute la communauté internationale, ainsi qu’au retour progressif à la paix et à la sécurité ” dans la République Centrafricaine.

Cette demande du ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Francophonie, au nom du Gouvernement de la République Centrafricaine, intervient ”après la dernière visite du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies dans la région” et fait suite ”à la déclaration du Secrétaire général à cette occasion”.

Par ailleurs, la lettre de M. Rangba réaffirme ”la position constante de la République Centrafricaine en faveur du plan proposé par le Royaume du Maroc sous l’égide des Nations Unies, pour un règlement de la question du Sahara marocain” et réitère ”tout le soutien de la République Centrafricaine au Royaume du Maroc dans sa quête légitime pour la défense de son intégrité territoriale”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite