La police néerlandaise entraîne des aigles pour capturer des drones

La police néerlandaise mène actuellement un projet de dressage de plusieurs aigles pour lutter contre les drones non autorisés, dont l’utilisation dans les zones interdites comme les aéroports, est de plus en plus fréquente aux Pays-Bas.

Le recours à ces oiseaux de proie fait partie d’une série d’autres méthodes testées actuellement aux Pays-Bas pour lutter contre l’usage abusif des drones. Il s’agit notamment d’un système permettant de prendre le contrôle d’un drone à distance mais aussi du filet transporté par un autre drone.

”On se sert de l’instinct de chasse millénaire des oiseaux de proie pour intercepter et neutraliser les drones pour des raisons de sécurité”, a expliqué un porte-parole de la police.

C’est la société spécialisée ‘Guard from Above” qui est chargée du dressage des aigles pour le compte de la police.

La police espère déterminer d’ici à la fin de l’année si les oiseaux de proie peuvent être utilisés.

Le gouvernement néerlandais avait par ailleurs fait part de son intention de renforcer les pouvoirs de la police et des pompiers en matière de déploiement des drones pour assistance, détection et maintien de l’ordre public.

Il s’agit notamment d’élargir l’utilisation professionnelle de ces appareils dans la surveillance des biens, la recherche sur l’environnement, l’agriculture, l’horticulture et les médias.

Il a dit également chercher un équilibre entre les intérêts en matière de sécurité et la protection de la vie privée, ajoutant que la législation actuelle qui renferme des garanties suffisantes à cet effet, pourrait être renforcée en cas d’extension de l’utilisation des drones.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite