Un militaire russe tué en Syrie par un obus tiré par l’Etat islamique

Un “conseiller militaire” russe a été tué lundi en Syrie par un obus tiré par les jihadistes de l’organisation Etat islamique, a annoncé mercredi soir le ministère russe de la Défense cité par l’agence Ria Novosti. Il s’agit du troisième militaire russe tué depuis le début de l’intervention russe le 30 septembre à la demande du président syrien Bachar al-Assad. Ce militaire russe, déployé dans une “garnison militaire” de l’armée syrienne formait des soldats à l’utilisation de “nouveaux armements” quand il a été “mortellement blessé” par un tir d’obus, selon le ministère russe qui ne précise pas où a eu lieu l’attaque imputée à l’Etat islamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite