La France “fera tout” pour réussir un partenariat agricole “fort et durable” avec le Maroc (Le Foll)

La France
La France "fera tout" pour réussir un partenariat "fort et durable" avec le Maroc pour le développement de la filière agricole dans son ensemble, au niveau du secteur de production mais aussi des enjeux économiques et d’alimentation, a assuré, vendredi à Paris, le ministre français de l’Agriculture, Stéphane Le Foll.

"Il y a besoin au Maroc comme en France aujourd’hui de penser l’avenir de l’agriculture. Et l’agriculture n’est pas simplement un secteur économique, il y a aussi derrière l’alimentation", a-t-il déclaré à la MAP, à l’issue d’un entretien avec le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, en marge de sa participation au Salon international de l’agriculture qui s’ouvre samedi à Paris.

L’enjeu est double, selon Le Foll qui, au-delà de la production, insiste sur "la dimension alimentaire qui implique des enjeux de santé et de culture alimentaire", laquelle d’ailleurs est "riche au Maroc".

D’où "l’importance de prendre l’ensemble de la dimension de l’agriculture" dans la coopération franco-marocaine et "c’est là le sens du partenariat" qui devrait être signé prochainement avec le Maroc, a-t-il indiqué.

L’objectif, souligne-t-il, est de "nouer des relations durables et fortes dans le domaine de l’agriculture, secteur de production mais aussi dans les domaines de la formation, l’éducation et l’enseignement agricole. On fera tout pour réussir ce partenariat".

Le ministre français s’est félicité, à cet égard, de ses échanges avec M. Akhannouch, faisant état d’une "volonté commune" de renforcer davantage cette coopération dans ce sens, avec un intérêt particulier au domaine de l’enseignement technique agricole "très développé en France".

Il a réitéré la disposition de la France à accompagner encore plus les efforts du Maroc en la matière, dans la perspective de "développer un enseignement technique qui soit à la hauteur des enjeux actuels avec les technologies nouvelles".

Sur la participation du Maroc au Salon international de l’agriculture à Paris, M. Le Foll s’est dit "très heureux d’avoir une aussi forte présence marocaine" à cette grande manifestation, y voyant "une marque de la force de l’amitié" franco-marocaine et "un signe d’encouragement" dans le travail engagé dans les relations bilatérales.

Cette présence est d’autant plus importante, à ses yeux, que le salon de l’agriculture de Paris "est toujours un moment important où les Français rencontrent leur agriculteurs, leurs agricultures, mais en même temps leur permettre de voyager, faire le tour de la France et une partie du tour du monde et surtout de la Méditerranée avec le Maroc".

"C’est une occasion pour le Maroc de présenter ses produits", a souligné le ministre français, satisfait de la qualité de la participation marocaine, représentative des différents produits agricoles marocains, dans leur diversité, ce qui reflète "le choix stratégique" du Royaume pour l’avenir de son agriculture.

Lors de leur entretien, MM. Akhannouch et Le Foll se sont félicités de constater que la coopération franco-marocaine accompagne depuis de nombreuses années le développement de l’agriculture marocaine et, plus particulièrement, depuis le lancement du Plan Maroc Vert.

Ils ont également examiné les opportunités et les potentiels de coopération bilatérale à développer en faveur du secteur agricole dans les deux pays et émis le souhait de donner à ces relations une nouvelle impulsion dans les domaines de la production agricole et agro-alimentaire, l’enseignement technique et professionnel, la promotion des produits du terroir, la labellisation des produits biologiques, la dynamisation des interprofessions et l’appui aux systèmes d’information décisionnels et de veille stratégique.

La coopération technique dans les domaines agricole et agroalimentaire remonte à 1989 et vise à favoriser les échanges entre institutions et organisations professionnelles d’une part, et promouvoir les partenariats entre les opérateurs, d’autre part.

La participation du Maroc au Salon international de l’agriculture de Paris est une affirmation du partenariat historique entre le Maroc et la France dans les domaines de l’agriculture et l’alimentation et vient renforcer les efforts déployés pour ouvrir de nouvelles perspectives de développement pour les deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite