“Il faut de nouvelles baisses d’impôts”, déclare Manuel valls

De nouvelles baisses d’impôts sont nécessaires dès cette année parce que leur niveau est devenu “insupportable” pour les Français, a déclaré lundi Manuel Valls, au lendemain d’un scrutin européen marqué par la victoire du Front national et une déroute du Parti socialiste.

Le gouvernement a déjà annoncé il y a dix jours un milliard de baisse d’impôts dès l’automne prochain, qui permettra selon lui de faire sortir 1,8 million de ménages de l’impôt sur le revenu.

Le Premier ministre, qui se réunissait avec le président François Hollande et plusieurs ministres lundi matin à l’Elysée, après le "séisme" électoral de la veille, a laissé entendre que de nouveaux gestes seraient faits dans le cadre de la prochaine loi de finances.

"Il faut de nouvelles baisses d’impôts. Il le faut parce que c’est devenu insupportable", a dit le Premier ministre sur RTL.

"Je suis convaincu qu’après une augmentation de 30 milliards d’impôts entre 2010 et 2012, et la même somme depuis 2012, il faut baisser la fiscalité. On ne peut pas jouer avec la fiscalité pour ne pas baisser le déficit", a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite