“Gilets jaunes” : 3 mois avec sursis requis contre le premier policier jugé à Paris pour violences

Le parquet a requis jeudi trois mois de prison avec sursis à l’encontre du premier policier jugé à Paris pour des "violences volontaires" commises en marge du mouvement des "gilets jaunes".

Ce CRS comparaît "pour violences volontaires de la part d’une personne dépositaire de l’autorité publique" après avoir lancé un pavé en direction de manifestants lors de la mobilisation du 1er mai, dans le XIIIe arrondissement de la capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite