France: la mobilisation continue contre le pass sanitaire

La mobilisation contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale pour certaines catégories professionnelles, se poursuit samedi en France pour le septième week-end consécutif.

Selon les médias du pays, 200 rassemblements sont prévus dans l’Hexagone, dont quatre ont été déclarés à la préfecture à Paris où entre 12.000 à 20.000 manifestants sont attendus.

Considérées comme les plus sensibles, les manifestations dans la capitale française seront encadrées par un important dispositif policier pour éviter tout débordement.

Samedi dernier, les rassemblements avaient rassemblé 175.503 personnes, selon le ministère de l’Intérieur, après les 214.845 le week-end d’avant. Les manifestants dénoncent l’instauration du pass sanitaire, une mesure qu’ils qualifient d’atteinte aux libertés individuelles.

Le Conseil constitutionnel a validé début août une grande partie du projet de loi sur la gestion de la crise du COVID-19 en France, dont l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants, tout en censurant plusieurs dispositions portant sur la rupture de certains contrats de travail ainsi que le placement “automatique” à l’isolement pour les cas positifs.

Selon les dernières données du ministère de la santé, 48.2 millions de personnes ont reçu au moins une injection depuis le début de la campagne de vaccination, soit 71,6% de la population totale; et 43.1 millions bénéficient d’un schéma vaccinal complet de deux doses, soit 64,1% de la population totale.

L’objectif fixé par le gouvernement est d’avoir 50 millions de Français primo-vaccinés à la fin du mois d’août.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite