Le Canada suspend tous les vols directs en provenance du Maroc du 29 août au 29 septembre 2021

Tous les vols directs de passagers commerciaux et privés qui se rendent au Canada au départ du Maroc sont suspendus à partir du 29 août 2021 à 0 h 01 jusqu’au 29 septembre 2021, à 0 h 00.

“En s’appuyant sur le plus récent avis de santé publique de l’Agence de la santé publique du Canada, Transports Canada publie un avis aux aviateurs (NOTAM) visant à restreindre tous les vols directs de passagers commerciaux et privés qui se rendent au Canada au départ du Maroc à partir du 29 août 2021 à 0 h 01 (HAE) jusqu’au 29 septembre 2021, à 0 h 00 (HAE)”, indique un communiqué du ministère canadien des Transports.

“Tous les vols directs de passagers commerciaux et privés qui se rendent au Canada depuis le Maroc sont visés par le NOTAM. Les opérations de transport de fret uniquement, les transferts médicaux ou les vols militaires ne sont pas inclus”, précise le communiqué.

Pour veiller à la sécurité aérienne et pour atténuer les perturbations opérationnelles, “les vols du Maroc qui sont déjà en route au moment de la publication du NOTAM seront autorisés à entrer au Canada”.

“À titre de mesure provisoire et jusqu’à ce que le NOTAM entre en vigueur, tous les voyageurs arrivant par ces vols devront passer un test à l’arrivée au Canada”, fait-ton savoir de même source.

Selon ministère canadien des Transports, “les passagers qui partent du Maroc pour se rendre au Canada par une route indirecte devront passer un test de dépistage du Covid-19 valide avant leur départ d’un pays tiers (autre que le Maroc) pour poursuivre leur voyage jusqu’au Canada”.

“Le Canada continue de surveiller de près la situation et travaillera en étroite collaboration avec le gouvernement du Maroc et les exploitants aériens pour veiller à ce que des procédures appropriées soient mises en place afin de permettre une reprise sécuritaire des vols directs dès que les conditions le permettent”, souligne le communiqué.

Le Canada n conseille à ses citoyens d’éviter les voyages non essentiels à l’étranger, indiquant que les voyages à l’étranger accroissent le risque d’exposition au virus de la COVID-19 et à ses variants, ainsi que leur propagation.

“Les mesures à la frontière demeurent sujettes à changement selon l’évolution de la situation épidémiologique”, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite