EELV : Joly menacée de mort ? (E1)

Le candidate d’Europe Ecologie-Les Verts à l’élection présidentielle, Eva Joly a reçu un courrier avec une balle de revolver à l’intérieur. Depuis cet automne, sa direction de campagne s’inquiétait des réactions passionnées qu’elle suscitait : une bousculade quand elle prend le métro, des tentatives d’agression à la fin de ses meetings, etc. Certains lui reprochent, parfois avec violence, ses origines norvégiennes.

Fin décembre, son directeur de campagne, Sergio Coronado a fait une demande officielle de protection au ministère de l’Intérieur. Selon les informations du Buzz politique, le ministère vient de lui accorder deux policiers du Service de protection des hautes personnalités (SPHP). Seul problème : ces deux gardes du corps n’ont pas de voiture ce qui a le don d’agacer les écologistes. "Nous sommes moins bien traités que Hollande", disent-ils.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite