Coronavirus: la Chine devra répondre à des “questions difficiles”, avertit Londres

Le Royaume-Uni a averti jeudi la Chine qu’elle devrait répondre après la crise à des “questions difficiles” sur la propagation du nouveau coronavirus, estimant que la coopération avec Pékin ne pourrait pas “continuer comme si de rien n’était”.

“Nous devons regarder tous les aspects, et d’une manière équilibrée, mais il ne fait aucun doute que tout ne peut pas continuer comme si de rien n’était et nous devrons poser les questions difficiles concernant l’apparition du virus et pourquoi il n’a pas pu être stoppé plus tôt”, a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères Coronavirus: la Chine devra répondre à des “questions difficiles”, avertit Londres lors d’une conférence de presse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite