Challenge “Sahraouiya”, un raid de solidarité et de promotion de la femme

Le raid sportif solidaire au féminin “Sahraouiya”, dont la sixième édition est prévue du 8 au 15 février courant à Dakhla, reste fidèle à sa mission: apporter du soutien à des action œuvrant pour la solidarité et la promotion de la femme, selon ses organisateurs.

Initiée sous le haut patronage du roi Mohammed VI, cette nouvelle édition s’inscrit dans “la continuité de la promotion des valeurs de solidarité” et œuvre pour “le rayonnement et la visibilité de cet événement à l’international, grâce à une participation qui ne cesse de croître, avec des participantes des quatre coins du monde”, a-t-on souligné au cours d’une conférence de presse à Casablanca.

Présentant les grandes lignes du programme de cette manifestation, Mme Laila Ouachi, présidente de l’Association “Lagon Dakhla”, coorganisatrice de “Sahraouiya”, a indiqué qu’une centaine de femmes représentant plus de 50 associations de différentes nationalités ont répondu présentes “à l’appel de la nature de Dakhla”, la perle des provinces du sud du Royaume.

Ces femmes s’affronteront entre les dunes de Dakhla et ses vagues captivantes, a-t-elle fait observer, soulignant que “Sahraouiya” permet à toute femme engagée dans l’action sociale de vivre “une expérience inédite, alliant sport, émotion et découverte dans un site exceptionnel, tout en adhérant à une cause sociale”.

“Cette édition sera marquée par une forte participation de femmes constituant six équipes africaines et autant européennes outre les équipes marocaines”, a-t-elle expliqué, faisant remarquer que parmi les participantes, figurent “des athlètes et des sportives confirmées, mais également des femmes qui prennent part à cette manifestation en signe de solidarité avec des associations de femmes”.

Marraine de cœur de l’événement depuis la première édition, Mme Aicha Chenna, qui œuvre depuis plus de 30 ans à l’assistance et veille à l’intégration des mères célibataires à travers l’Association Solidarité féminine, s’est déclarée “heureuse” de voir le nombre des femmes, en provenance de plusieurs nationalités, croître au fil des éditions.

Mme Latifa Cherif, présidente de l’Association “Les amis du Ruban Rose”, qui vient en soutien aux femmes atteintes du cancer du sein, s’est pour sa part attardée en particulier sur la participation d’équipes issues des rangs de cette association, précisant que 12 binômes, soit 24 femmes qui souffrent de cette maladie, prendront part à “Sahraouiya”.

Poursuivant son ouverture à l’Afrique, “Sahraouiya” s’affirme en tant qu’outil solidaire, notamment à travers la participation d’équipes issues de pays Africains, dans le cadre du partenariat initié avec l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI).

Ainsi, outre les équipes africaines en provenance du Cameroun, du Congo, du Ghana, de Rwanda, du Mali et du Sud Soudan, les organisateurs annoncent également la participation de binômes de France, de Suisse, du Panama et de Sainte Lucie.

S’inscrivant dans des valeurs de solidarité, de sport et de partage, cette épreuve contribue annuellement à la promotion du sport féminin dans les provinces du sud , à travers le projet “Sport Nature Solidaire pour Toutes” réalisé en partenariat avec la Fondation Phosboucraa.

Ce projet, organisé sous forme d’ateliers régionaux qui se déroulent respectivement à Dakhla, Laâyoune et Guelmim, a permis à 150 femmes issues des 3 régions du Sud du Maroc de bénéficier d’un programme de sensibilisation aux valeurs du sport, de citoyenneté, de nutrition, du bien-être, animé par un coach sportif professionnel.

La finale interrégionale de ce programme sportif et solidaire s’est tenue les 25 et 26 janvier 2019 à Dakhla, permettant ainsi la sélection des 5 meilleures équipes qui prendront part à la 6ème édition de l’événement sportif, féminin et solidaire “Sahraouiya 2020”.

Des dons seront attribués à des actions sociales à travers d’une part , une opération de crowdfunding réalisée avec l’ensemble des participantes pendant l’événement, au profit d’un établissement social à Dakhla, et d’autre part, la distribution de dotations financières à l’association Solidarité Féminine, à l’association du Ruban Rose ainsi qu’aux 3 associations des équipes gagnantes du challenge.

Les organisateurs font savoir que le moment fort de l’édition 2020 demeure le lancement de “Sahraouiya for solidarity”, une plateforme sociale pour un engagement solidaire avec un programme d’événements durant toute l’année 2020.

La 5ème édition de Sahraouiya s’est achevée sur la victoire du binôme français Jéromine Monfort et Isabelle Brugnon, suivies des Marocaines Soukaina Hamam et Leila El Moutawakil.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite