Arrivée en Espagne d’une première cargaison de centaines de milliers de vaccins contre le Covid-19

L’Espagne a reçu mardi plus de 350.000 doses du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19, au lendemain d’un incident logistique en Belgique qui avait empêché cette livraison lundi à la première heure, a annoncé le gouvernement espagnol.

Les vaccins sont arrivés à bord de cinq avions dans cinq villes du pays, les vaccins étant ensuite acheminés vers les différentes régions “afin que la campagne de vaccination massive commence en Espagne”, selon un communiqué du gouvernement.

L’armée a assuré le transport des doses vers les deux archipels des Canaries et des Baléares, et vers les deux enclaves de Ceuta et Melilla, situées sur la côte marocaine.

L’Espagne, qui a recensé plus de 50.000 morts depuis le début de la pandémie, selon le dernier bilan officiel publié lundi soir, a reçu les premières doses de ce vaccin samedi et a démarré la campagne de vaccination le lendemain, à l’instar de la majorité des pays de l’Union européenne.

Elle devait recevoir lundi matin une première grosse cargaison de vaccins, mais la livraison avait dû être retardée de 24 heures — comme pour sept autres pays européens non précisés  —  à cause d’un “problème logistique mineur”. Pfizer distribue le vaccin dans toute l’Europe depuis son usine de Puurs, en Belgique.

Le calendrier pour ces trois prochains mois prévoit une livraison hebdomadaire à l’Espagne de 350.000 doses de ce vaccin Pfizer/BioNTech, le premier approuvé par l’Union européenne, auquel s’ajouteront six autres vaccins lorsqu’ils auront reçu le feu vert de l’Agence européenne des médicaments.

Le ministre espagnol de la Santé, Salvador Illa, a indiqué mardi lors d’une interview à la télévision espagnole que si tout se déroulait comme prévu, “autour de 70%” de la population pourraient avoir été vaccinés à l’été prochain.

Cette estimation est nettement supérieure aux prévisions officielles du gouvernement, dont l’objectif est que 15 à 20 millions des 47 millions d’Espagnols soient vaccinés d’ici à mai ou juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite