6ème édition de “Dakhla Downwind Challenge” du 14 au 20 août 2021

“Dakhla Downwind Challeng” est un événement unique en son genre, car il offre aux kitesurfeurs la plus grande descente au vent en kitesurf, en naviguant le long des plages vierges du littoral marocain.

La 6ème édition de “Dakhla Downwind Challenge”, un événement sportif inédit et une aventure exceptionnelle qui propose à ses participants la plus grande descente au vent en kitesurf en Afrique, s’est ouverte samedi à Dakhla avec la participation de 12 riders israéliens pour la première fois.

Le coup d’envoi officiel de cette compétition, qui se poursuivra jusqu’au 20 août, a été donné par le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, dans le cadre des festivités marquant la célébration du 42ème anniversaire de la récupération de la province de Oued Eddahab.

Placée sous le Haut patronage du roi Mohammed VI, cette manifestation sportive est initiée par l’Association marocaine de kitesurf (AMKS), sous l’égide de la Fédération royale marocaine de voile (FRMV), en partenariat avec la wilaya, l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud du Royaume (APDS) et la région de Dakhla-Oued Eddahab.

Elle a pour objectif de créer une nouvelle dynamique dans la ville de Dakhla, connue pour ses atouts et potentialités touristiques lui permettant de s’ériger en une destination privilégiée par les amateurs et professionnels du kitesurf.

Dans une déclaration à la MAP, le président de l’AMKS, Soufiane Hamaini a souligné que Dakhla Downwind Challenge est “un événement unique en son genre”, car il offre aux kitesurfeurs la plus grande descente au vent en kitesurf, en naviguant le long des plages vierges du littoral marocain.

M. Hamaini a également noté que cette compétition est répartie sur cinq étapes allant de la lagune de Dakhla jusqu’à Lagouira, avec cinq campements et des arrêts techniques, précisant que des équipes seront chargées de la logistique et d’autres de la sécurité qui vont accompagner les participants au long de ce périple par voies maritime et terrestre.

Outre des participants marocains, cet événement sportif connaît la participation des riders, issus de plusieurs pays, dont les Etats Unis d’Amérique, le Royaume-Uni, la France, l’Espagne, l’Argentine, l’Australie, l’Italie, Israël et le Brésil, a-t-il précisé, ajoutant que cette édition est marquée par la participation d’un groupe de kitesurfeurs israéliens composé de 12 personnes.

Vu le contexte de la pandémie, toutes les mesures de prévention ont été prises, a-t-il poursuivi, ajoutant qu’une équipe médicale accompagnera les participants et fera des tests PCR à tous les participants chaque 48 H.

De son côté, Sabrina Durante Lima du Brésil a fait savoir que les spots du kitesurf du brésil ressemblent à ceux de Dakhla, se disant “heureuse” de venir à cette ville pour vivre cette aventure.

Cinq jours durant, on va admirer la beauté des spots où on va s’arrêter et ce dans une atmosphère cosmopolite et avec des moments propices aux rencontres et au partage d’expériences, a-t-elle indiqué.

Même son de cloche chez Meriel Farr de l’Australie, qui a souligné qu’elle s’est entrainée pour participer à cet évènement, émettant le souhait de pouvoir terminer ce périple.

“Dakhla est le meilleur endroit pour la pratique du kitesurf, vu que ces spots offrent des conditions climatiques favorables pour la pratique de ce sport tant pour les professionnels que pour les amateurs”, a confié Mme Farr.

Pour sa part, Shai Simon, participant israélien, s’est dit fier de sa participation à cette compétition, en saluant l’accueil chaleureux réservé par les organisateurs.

Tout au long de ce périple de 500 km du littoral entre Dakhla et Lagouira, cinq bivouacs seront implantés au long de cette descente au vent au niveau des différents spots.

Cet évènement sportif est réparti sur cinq étapes à savoir la baie de Cintra, la pointe de Rasse El Kassah, la Baie de Bir Gandouz et la pointe de Corvero jusqu’à la baie de Lagouira.

Cette rencontre sportive internationale se déroulera dans le strict respect des normes sanitaires et préventives contre la Covid-19, en plus d’autres mesures telles que l’accompagnement d’une équipe médicale et l’instauration obligatoire du test rapide chaque 48 H à tous les participants, à l’équipe d’organisation et à celle chargée de logistique.

Le ”Dakhla Downwind Challenge” n’est pas une course de vitesse mais un voyage d’endurance dont l’objectif est d’arriver à bon port en naviguant le long des plages vierges, tout en étant encadré par des professionnels.

Au cours de cette compétition, l’Association marocaine de kitesurf organisera une opération de nettoyage à la baie de Cintra et la pointe de Rasse El Kassah.

Cette édition, et pour la première fois, connait la participation d’une équipe israélienne et sera suivie et diffusée en quatre langues par la chaîne de télévision d’information en continu internationale israélienne “news i24 Channel’’.

La ville de Dakhla semble être plus que jamais confortée dans son statut de destination de classe mondiale pour les passionnés de Kitsurf, en accueillant avec succès plusieurs manifestations internationales de ce sport de glisse lors dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite