Violences en Egypte: la Maison Blanche appelle à la “retenue”

La Maison Blanche a appelé, lundi, "à la retenue", à la suite des affrontements qui opposent forces de l’ordre égyptiens et manifestants réclamant la chute du pouvoir militaire.

"Nous exhortons les différentes parties à la retenue", a dit le porte-parole de la Présidence américaine, Jay Carney, lors de son point de presse, souhaitant que les derniers événements n’"hypothèquent" pas la transition démocratique en Egypte et les élections. "Nous espérons que les tragiques événements ne bloquent pas le processus des élections", a dit notamment M. Carney.

Trente-trois personnes ont trouvé la mort dans des affrontements ayant opposé la police à des manifestants réclamant la chute du pouvoir militaire en Egypte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite