Une famille marocaine poursuit la chaîne “Antena 3” devant la justice espagnole

Une famille marocaine a décidé de poursuivre devant la justice espagnole la chaîne "Antena 3" qui a falsifié, d’une manière délibérée et de mauvaise foi, une photo d’un crime commis à Casablanca, en la présentant comme étant révélatrice des incidents survenus à Laâyoune.

Dans une déclaration à MAP-Madrid, l’avocat de la famille Abdélkebir Tabih, a souligné mercredi que la famille a décidé d’ester la chaîne devant la justice espagnole pour "avoir porté atteinte à sa vie privée et publié des images dans l’objectif de manipuler l’opinion publique espagnole" sur la question du Sahara marocain.

Me Tabih a, dans ce sens, ajouté que la diffusion de cette photo a porté un grand préjudice moral aux membres de cette famille, ce qui constitue une violation flagrante de la Constitution espagnole et de la loi relative au secteur audiovisuel.

"Antena 3" avait diffusé la photo de ce crime perpétré au quartier Sidi Moumen à Casablanca en janvier dernier, la faisant passer pour une image de la +répression+ des autorités marocaines lors des événements survenus récemment à Laâyoune, a-t-il dénoncé, faisant observer que l’objectif de cette dérive mensongère est de manipuler l’opinion publique espagnole vis-à-vis de la question du Sahara.

La photo publiée par la chaîne espagnole a été prise par un photographe-journalise au quotidien Al Ahdat Al Maghribiya lors de sa couverture, en janvier dernier, d’un meurtre commis à Casablanca et qui a été publiée dans le journal, le 29 du même mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite