Une agence fédérale envisage d’entendre sous serment les dirigeants de Facebook (WSJ)

La Federal Trade Commission (FTC), une agence fédérale américaine chargée de faire respecter la concurrence, envisage de faire déposer sous serment Mark Zuckerberg et Sheryl Sandberg, respectivement numéro un et deux de Facebook, le premier réseau social au monde, selon le Wall Street Journal.

Ces dépositions s’inscriraient dans le cadre d’une enquête lancée depuis un an par l’agence pour déterminer si le géant des réseaux sociaux viole les règlements sur la concurrence et se livre à des pratiques monopolistiques, affirme le WSJ, citant des sources anonymes.

Interrogée par l’AFP, la FTC a décliné tout commentaire.

Selon les sources du quotidien des affaires, les plus hauts responsables de Facebook se préparent à une telle éventualité, et d’aucuns s’en inquiètent.

Pour l’heure toutefois, c’est la préparation du grand oral de Mark Zuckerberg devant une commission de la Chambre des représentants le 27 juillet, qui prime.

Le fondateur et PDG de Facebook sera assailli de questions par les élus en compagnie de trois autres responsables des plus grandes sociétés de technologie du pays Sundar Pichai (Alphabet, maison-mère de Google), Tim Cook (Apple) et Jeff Bezos (Amazon).

La commission judiciaire de la Chambre des représentants des Etats-Unis a lancé l’une des enquêtes en cours au niveau des autorités fédérales et aussi des Etats sur les pratiques des “GAFA” en termes de concurrence ou de gestion des données.

“Nous sommes impatients de partager notre point de vue sur le sujet de la concurrence, en même temps que d’autres dirigeants du secteur technologique, au cours de l’audition au Congrès ce mois-ci, tout en démontrant aux agences de régulation que nos innovations apportent plus de choix aux consommateurs”, a indiqué à l’AFP un porte-parole de Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite