Pas d’accès au port de Sète en provenance de Tanger qu’à compter du 22 juillet, tests PCR exigés

La préfecture de l’Hérault et la Direction départementale des territoires et de la mer ont décidé que l’accès au port de Sète ( sud de la France) par des navires à passagers de la compagnie GNV aux fins d’y débarquer des passagers en provenance de Tanger (Maroc) ne sera possible qu’à compter du mercredi 22 juillet à 9h00 (UTC+2). Des tests PCR seront exigés.

Selon les informations d’Atlasinfo, les modalités sanitaires de ces débarquement en France, alors que les frontières ne sont pas rouvertes, “ne sont pas connues à ce jour et seront fixées par un décret qui doit paraître prochainement”.

La préfecture de l’Hérault a en outre imposé des conditions sanitaires, nous-a-on précisé:

-attestation d’un test PCR négatif à la Covid-19 de moins de 72 heures pour tous les passagers devant débarquer à Sète;

-présence d’un médecin à bord pendant toute la traversée pour effectuer un suivi médical des passager;

-envoi de la déclaration médicale (DMS) par le capitaine du navire au commandant du port de Sète avant l’arrivée à quai et dans les délais réglementaires

Par ailleurs, la préfecture de l’Hérault demande qu’avant la vente de billet et avant l’embarquement de s’assurer des nationalités des passagers qui pourront débarquer en France à compter du 22 juillet.

Les passagers dont la nationalité ne figure pas sur la liste des autorités français, régulièrement modifiée en fonction de l’évolution de l’épidémie dans le monde, ne pourront pas débarquer à Sète.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite